lautenbachois.fr

Pétition : stop à la bétonisation des terres du Florival !

- aucun commentaire

ZAC Daweid, lotissement "Pfleck" etc ...L'entrée de notre vallée se dégrade à vue d'oeil !
Pour préserver ce qu'il reste de notre cadre et notre qualité de vie, signons massivement la pétition : https://agir.greenvoice.fr/petitions/stop-a-la-betonisation-des-terres-agricoles-du-florival

Lire la suite de Pétition : stop à la bétonisation des terres du Florival !

Convergence des luttes : 600 participants pour la 3è manifestation à Colmar, ce Samedi 21 Janvier 2023

- 1 commentaire

Gants, écharpes, bonnets mais aussi pancartes, drapeaux et ...farouche détermination à faire bloc contre l'ennemi commun, étaient de sortie ce samedi ;
Dans la continuité de la forte mobilisation contre la réforme des retraites du jeudi précédent, les mécontentements contre le gouvernement convergent et réunissent désormais des manifestants de tous âges, tous bords, et ...toutes classes sociales.
Menés tambour battant par une remarquable escouade de percussionnistes virtuoses, les 600 manifestants ont traversé le centre-ville devenu quasi désert depuis la fin des marchés de Noël ...de quoi y remettre un minimum d'ambiance !
Et toujours sous les applaudissements de nombreux riverains à leurs fenêtres et de commerçants sur leur pas-de-porte ...

Lire la suite de Convergence des luttes : 600 participants pour la 3è manifestation à Colmar, ce Samedi 21 Janvier 2023

Projet de chaudière centralisée au bois à Lautenbach : une usine à gaz ?

- 1 commentaire

Afin que chaque administré de Lautenbach puisse se faire sa propre idée quant au projet de chaudière collective au bois voulu par certains élus de la majorité (le Maire en tête), nous mettons ici à disposition de tous l'étude préalable datée de septembre 2021 : etude-per-ingenierie-reseau-de-chaleur-au-bois-commune-de-lautenbach-09.2021.pdf
L'intégralité des captures d'écran de cet article sont extraites de ce document.
Ces captures d'écran ne constituent que quelques "perles" de cette étude et ne doivent pas dispenser de prendre connaissance de l'ensemble du document.

Les objectifs affichés consistent donc à "diminuer les frais de fonctionnement", et à "éviter de remplacer des chaudières à énergie fossile" ...on verra dans la suite de l'article qu'on parvient à l'inverse de ces objectifs, et on précise d'ores et déjà qu'une chaudière au gaz neuve vient d'être installée en catastrophe en décembre 2022 à l'école Jean EGEN ...

Deux schémas de réseau de chaleur enterré sont envisagés pour relier différents bâtiments communaux : le A (petit réseau) et le B (grand réseau) .
La municipalité s'orienterait préférentiellement vers l'option du réseau B (chaudière située derrière la salle polyvalente).


D'emblée (page 4), l'étude annonce un futur besoin de main d'oeuvre communale assez conséquent pour la viabilité de ce projet :


Page 14, on découvre déjà certaines limites au projet, alors même que sa justification résidait dans les possibilités de raccorder un maximum d'habitations communales ou privées ! En prime, une première allusion au fait que le coût bois ou gaz est en définitive similaire, et un premier aveu des lourdes et coûteuses contraintes communales auxquelles il faudra se soumettre, comme la continuité du service !


On découvre aussi (page 21) certaines inexactitudes dans les arguments utilisés, comme par exemple ce préjugé selon lequel la Collégiale ne serait utilisée que le WE ...alors que des enterrements ou autres cérémonies peuvent avoir lieu en semaine ...


Page 22 on découvre une évidente réalité : la chaufferie ne sera dédiée qu'au chauffage, le problème de l'eau chaude sanitaire n'est donc pas résolu, et nécéssiterait forcément la pose et l'entretien d'équipements spécifiques destinés à produire, l'été aussi, cette eau chaude du robinet ...



Page 22 également apparaissent les notions d'appoint et de secours : eh oui il faut pouvoir faire face à des pannes et à des journées plus froides que d'autres ; d'où les chaudières gaz appelées à la rescousse !! Quid de l'objectif initial qui consistait à se passer des énergies fossiles ? Et allons-y donc pour continuer à entretenir les chaudières gaz et payer leurs abonnements ! Où est l'économie dans ces doublons ?


Pages 28 à 31, apparaissent les intéressantes notions de "pertes en ligne", loin d'être négligeables au vu de la longueur potentielle du réseau de canalisations !
Ainsi, pour l'option A (chaufferie dans le jardin du Presbytère soit 350 mètres de réseau environ) :


Et pour l'option B (chaufferie derrière la salle polyvalente soit 640 mètres de réseau) :


La municipalité actuelle prétend disposer en forêt communale des ressources nécessaires pour produire son propre combustible dont le volume est évalué comme suit :


Ce qui introduirait inéluctablement de nouvelles contraintes pour notre modeste commune : transport, broyage, stockage, manutentions diverses et matériel en rapport ....n'en jetez plus !


Page 49 on réalise avec stupéfaction qu'on nous annonce, noir sur blanc, que le coût annuel d'exploitation de la solution de référence (c'est à dire le maintien de la situation actuelle de chaudières gaz individuelles dans chaque bâtiment ) est LARGEMENT inférieur à celui du projet de chaudière centralisée bois ! Encore un objectif initial torpillé en beauté ...


Un constat repris dans la conclusion générale page 59 !


Nous souhaitons qu'à la lecture de cet article sur lautenbachois.fr, chaque habitant aura la curiosité de s'intéresser de plus près à ce projet latent de très grande envergure budgétaire, que nous jugeons incohérent et paradoxal dans ses objectifs, disproportionné, mal ficelé, potentiellement polluant pour notre vallée, et susceptible d'hypothéquer la politique énergétique des bâtiments communaux pour les quarante prochaines années, alors même que nous nous inscrivons dans un contexte d'incertitude économique et énergétique...et que la destination précise de tous les bâtiments communaux concernés n'est pas encore clairement fixée ! Bref, la garantie d'un futur boulet pour notre petite commune qui va payer au prix fort l'illusion fallacieuse de certains d'avoir joué la carte "écolo" ...sans même que les habitants aient été consultés .

Comme le préconisent des élus de l'opposition (et d'autres !), il s'agirait bien plus urgemment de mutualiser les bâtiments communaux, plutôt que de mutualiser leur chauffage !

Mais regrouper des écoles lorsque nous entretenons à grands frais 4 bâtiments scolaires pour notre petite commune, demande évidemment une certaine capacité de recul ...et de courage politique.
Quant à évoquer l'isolation thermique desdits bâtiments communaux, c'est un autre sujet, bien moins glamour sur un CV politique ...
L'énergie est notre avenir ... notre présent doit rester le bon-sens !

Lire la suite de Projet de chaudière centralisée au bois à Lautenbach : une usine à gaz ?

Convergence des luttes : 2è manifestation à Colmar ce Samedi 14 Janvier 2023

- aucun commentaire

70 manifestants déterminés étaient présents ...et ont d'ores et déjà prévu de se rendre à Mulhouse place de la Bourse à 10h ce jeudi 19 Janvier pour lutter contre la réforme des retraites voulue par les zélés artisans du mondialisme ...
Et le prochain RdV à Colmar est déjà programmé :

Lire la suite de Convergence des luttes : 2è manifestation à Colmar ce Samedi 14 Janvier 2023

Convergence des luttes : première manifestation de l'année à Colmar ce Samedi 7 Janvier 2023

- aucun commentaire

Réforme des retraites à coups de 49-3, casse des services publics, hôpital exsangue, soignants et personnels toujours suspendus, corruption massive au parlement-dit-européen, inflation galopante, pseudo-guerre sans consentement des peuples, pénuries spéculatives ...ce début d'année s'annonce explosif sur le plan social.
170 manifestants de tous bords se sont retrouvés place Rapp à Colmar, avant de se rendre au centre-ville pour crier leur mécontentement lors de ce premier tour de chauffe ...
Prochain RdV : samedi 14, 14h, même lieu !

Lire la suite de Convergence des luttes : première manifestation de l'année à Colmar ce Samedi 7 Janvier 2023

Course de la Liberté - L'Orientale (4ème édition) : étape Colmarienne pour Raphaël LLORCA ce Mardi 29 Novembre 2022

- aucun commentaire

Arrivé en courant du Hohneck pour la 25è étape d'une course qui le mène de Gap à Strasbourg, Raphaël LLORCA, double champion du monde de boxe Thaï, a été accueilli triomphalement Place RAPP par un groupe étoffé de militants antipass et soignants suspendus. Deux ou trois d'entre eux l'ont même accompagné sportivement, sur une partie de ce (long) tronçon ...
Ce sportif de (très) haut niveau a pour but, à travers son périple, "d'éveiller les consciences, rassembler les citoyens, défendre nos droits, créer le monde de demain, tisser du lien, célébrer la vie" ; mission largement accomplie si l'on en juge par l'engouement généré par sa présence charismatique, bienveillante et généreuse !
Plus d'infos sur ce grand Homme ici : https://www.youtube.com/watch?v=vIMWWuNa29o

Lire la suite de Course de la Liberté - L'Orientale (4ème édition) : étape Colmarienne pour Raphaël LLORCA ce Mardi 29 Novembre 2022

60è manifestation, baptisée ironiquement "des complotistes", à Strasbourg ce Samedi 19 Novembre 2022

- aucun commentaire

C'est devant le Conseil de l'europe que se sont, ce samedi, rassemblés environ 500 manifestants venus d'un peu partout y compris d'Allemagne, pour protester contre les politiques actuelles subies par les peuples sans leur consentement. Le cortège s'est déplacé jusqu'à la place de la République, dans les décibels de rigueur, et sous escorte largement disproportionnée d'une dizaine de fourgons de CRS qui encadraient la prestation ...

L'après-midi s'est achevée à l'abri des lumineux Gingko-Bilobas centenaires de la place de la République, autour de différents stands de nourriture physique et spirituelle, où les échanges entre participants furent très fructueux.

Lire la suite de 60è manifestation, baptisée ironiquement "des complotistes", à Strasbourg ce Samedi 19 Novembre 2022

58ème cortège pour une vraie démocratie ce Samedi 5 Novembre 2022 dans Colmar

- aucun commentaire

Après un discours au kiosque de Dr Schmitt, exhortant les soignants toujours suspendus à exiger, quoi qu'il arrive, réparation du préjudice psychologique et matériel subi, et annonçant que des actions de Noël allaient être mises en place par son association pour permettre de continuer à subvenir à leurs besoins, le cortège de plus de 70 personnes s'est rendu en centre ville où ont eu lieu d'intéressantes prises de parole sur la démocratie et l'état politique actuel de notre pays ; le chant des partisans et une Marseillaise, entamés par les manifestants, ont ému le public présent.

Lire la suite de 58ème cortège pour une vraie démocratie ce Samedi 5 Novembre 2022 dans Colmar

Manifestation de soutien à Martine WONNER, convoquée par l'ordre régional des médecins ce Vendredi 04 Novembre 2022 à Nancy.

- aucun commentaire

L'ex-députée du Bas-Rhin est visée par deux plaintes, pour des propos et interventions présumés incompatibles avec sa profession de médecin-psychiatre...
L'une émane d'un curieux collectif de justiciers médicaux autoproclamés, à forte consonance anglosaxonne : NoFakeMed (https://nofakemed.fr/qui-sommes-nous/)
L'autre émane directement du CNOM (Conseil National de l'Ordre des Médecins).
Les plaintes concernent des propos tenus en cours de son mandat d'élue du peuple (Députée du Bas-Rhin, élue en 2017 sous l'étiquette LREM qu'elle abandonnera par la suite); propos qui, parce qu'ils n'allaient pas dans le sens voulu par l' "ordre établi", ont été caricaturalement qualifiés de "complotistes" par les mêmes tenants de l'ordre établi ...

Hélas de très nombreux Français, à l'instar de Martine WONNER, ne sont toujours pas disposés à prendre pour argent comptant les arguments covidistes matraqués voire injectés au peuple savamment apeuré via des techniques d'ingéniérie sociale bien huilée, à grand renfort de marketing publicitaire grassement rémunéré, et bien entendu, sous couvert d'une science érigée en religion ne souffrant aucune contradiction ...

De nombreux citoyens, venus parfois de très loin, se sont donc donné rendez-vous à Nancy dès 8h devant l'ordre régional des médecins ce vendredi pour remercier, soutenir et encourager par leur présence Mme Wonner, convoquée à 9h30 .
Durant le déroulement des entretiens officiels à l'intérieur des locaux, à l'extérieur, les prises de parole se sont succédées ; plusieurs médecins présents ont réaffirmé l'importance du respect des patients et de l'éthique médicale, une avocate s'est offusquée des dérives en terme de droit engendrées par la crise sanitaire, et des messages de soutien de personnalités (dont Pr Perronne récemment blanchi au décours d'une procédure de même nature, dont Jean Lassalle ...) ont été lus à l'assistance.
Céline, pour la délégation de Colmar présente en nombre (une vingtaine de manifestants au moins), a également fait une allocution fort applaudie :
C'est après 12h que Mme Wonner est sortie de son entretien officiel, acclamée par le public présent :
Accompagnée de son avocat elle a pris la parole pour remercier chaleureusement ses soutiens et chacun a pu échanger avec elle à sa guise.
Elle risque une sanction allant de l'avertissement à la radiation ; la décision est mise en délibéré au 25 Novembre. L'argumentation devrait s'articuler autour de la notion d'immunité parlementaire, les propos ayant été tenus dans le cadre de son mandat et non de son exercice professionnel privé ; une situation qui devrait en tout état de cause faire jurisprudence, selon son avocat.

Lire la suite de Manifestation de soutien à Martine WONNER, convoquée par l'ordre régional des médecins ce Vendredi 04 Novembre 2022 à Nancy.

Notre eau potable bientôt transformée en vin ?

- aucun commentaire

Le titre de cet article s'avère évidemment un peu prétentieux, le miracle n'a pas encore intégralement eu lieu, et d'un bon vin nous n'avons pour l'instant que les tanins ... mais c'est déjà un début !
Car voici l'info surprenante qu'on découvre par hasard sur le site de la commune :
Se voulant rassurante, l'info n'en révèle pas moins que même le "jus de feuilles mortes" se retrouve dans l'eau du robinet ... on peut donc légitimement s'interroger sur la réelle qualité de la filtration de l'eau que nous buvons, captée, faut-il le rappeler, en surface directement dans la Lauch ?
Une Lauch particulièrement vulnérable donc à tout facteur "exogène" ...
Voir par exemple dans l'actualité toute récente, ces photos impressionnantes : perte de contrôle dans la descente du Markstein
Après la tisane de feuilles mortes, l'infusion de moto ? A votre santé !
Nous réitérons l'impérieuse nécessité de préserver au maximum le Massif de toute pollution humaine : il y va de la santé collective !

Lire la suite de Notre eau potable bientôt transformée en vin ?

Toussaint 2022 : les cimetières, un dossier municipal délaissé lui aussi ...

- 1 commentaire

La Toussaint est l'occasion de rendre hommage à nos ancêtres, et de constater aussi le rapport d'une municipalité envers ses défunts via l'entretien de son cimetière.
A Lautenbach ces dernières années, on a plutôt droit aux poubelles qui débordent, aux composts sauvages anarchiquement répartis le long des murs, et à ça :
Signalés en Mairie depuis -trop- longtemps, ces éboulements du mur d'enceinte, qui mettent en péril sa stabilité, ne sont pas pris en compte par l'actuelle municipalité ; celle-ci préfère sacrifier du temps d'agent salarié à ouvrir (et maçonner) la chaussée municipale, là même où, une fois n'est pas coutume, elle est en bon état, pour réaliser des parterres supplémentaires de "jachère fleurie" :
Ces surfaces supplémentaires représentent évidemment, à terme, davantage d'entretien et d'arrosage, pour des agents municipaux, a priori, déjà débordés ...
Peut-on se permettre ce genre de caprices, alors même que l'existant appelle déjà d'urgents et nombreux travaux de maintenance ?

Lire la suite de Toussaint 2022 : les cimetières, un dossier municipal délaissé lui aussi ...

Malgré-Nous, incorporés de force : hommage à l'Alsacien Georges KUSTER (25.10.1922 - 30.11.1943) de Lautenbach, qui aurait 100 ans ce jour.

- aucun commentaire

100 ans aujourd'hui, cela signifie qu'ils pourraient potentiellement être encore des nôtres ...
Ils, ce sont ces jeunes garçons de la classe 1922, incorporés de force dans la Wehrmacht, parce qu'Alsaciens, et, toujours parce qu'Alsaciens (c'est à dire pas assez allemands), presque systématiquement envoyés sur le front de l'Est, d'où ils n'avaient aucune chance de revenir.
Contraints par l'odieux chantage lié à l'application du principe allemand de la Sippenhaftung (qui consistait à faire peser sur les autres membres de la famille les conséquences d'une désertion), ces jeunes n'avaient d'autre choix que de se soumettre à l'incorporation.
Pris dans l'engrenage de la pression militaire, seule une certaine grève du zèle était possible :
"Nous avons dû nous signaler quant à la possibilité d'intégrer la Luftwaffe (Pilote, Radio, Observateur etc...).
 Aucun de nous ne l'a fait,
car le formulaire était ainsi rédigé :"Je me porte volontaire pour ..."
(Extrait d'un courrier du 1er Mai 1943)


Georges KUSTER a été incorporé le 6 Avril 1943, à l'âge de 21 ans, après avoir effectué les 2 mois règlementaires de RAD ( ReichsArbeitsDienst, un mélange d'éducation militaire et de service civil ) du 8 Octobre au 30 Décembre 1942.
Envoyé sur le front de l'Est à partir du 14 Octobre 1943 avec quelques autres camarades Alsaciens, c'est au sein de la 35è Division d'Infanterie, qui s'inscrivait dans la HeeresGruppeMitte ( le groupe d'armées Centre, le plus puissant des trois groupes d'armées impliquées dans l'invasion de l'Union Soviétique, l'opération Barbarossa ), qu'il perd la vie le 30 Novembre 1943 au soir, aux environs de Gomel (Biélorussie).

Voici le témoignage de l'un de ses compagnons Alsacien, Edouard W., dont les proches ont compilé et traduit les lettres du front dans une brochure intitulée "La flamme ne s'éteindra pas" :

Cet ami qui relate la mort de Georges KUSTER, est à son tour tombé quelques mois plus tard, le 23 Juin 1944, et nous voulons ici lui rendre hommage également ; voici, issu de la même brochure consacrée à Edouard W., le témoignage d'un troisième camarade :


Comme tant d'autres, Georges KUSTER n'a pas pu bénéficier ni d'une tombe, ni des honneurs militaires, et encore moins, on s'en doute bien, du rapatriement de son corps à Lautenbach ...

"Notre escadron a dû se retirer de quelques centaines de mètres peu de temps après qu'il avait été touché,
et par suite son corps n'a pu être enterré ; son chef de groupe n'a pu que vite aller jusqu'à lui pour
constater sa mort et rapporter sa plaque d'identité"
(Lettre de témoignage d'un camarade)


Le chef d'escadron s'en excuse d'ailleurs platement, dans sa lettre officielle de condoléance :

Quant au courrier que les proches continuaient à envoyer aux soldats, les croyant toujours vivants (pendant parfois plusieurs semaines), il leur était finalement rigoureusement retourné, encore cacheté, mais avec la mention : "Retour à l'envoyeur ; destinataire tombé pour la Grande Allemagne".


Lettre postée à Lautenbach par la soeur de Georges KUSTER le jour même de la mort de celui-ci .
Elle lui a été retournée bien plus tard, avec toutes les suivantes, par les services postaux militaires, tamponnée de la fatale mention.
Par pudeur, elle n'a jamais été ouverte.


Seuls ceux de nos lecteurs qui, dans leur jeunesse, ont vu à maintes reprises leur(s) grand-mère(s) parfois âgées de plus de 90 ans, pleurer systématiquement, à l'évocation de la disparition tragique d'un cher petit-frère ou grand-frère Malgré-Nous, comprendront l'ampleur des drames traversés par les familles Alsaciennes, et l'inconsolabilité de certains proches qui, selon différents témoignages concordants, en sont parfois littéralement morts de chagrin.
Des deuils d'autant plus impossibles que de nombreuses victimes, comme on le voit dans cet article, ne disposent, à ce jour encore, d'aucune sépulture concrète ou connue ...

Démarche rare, aléatoire et fastidieuse à l'époque, la grande soeur de Georges KUSTER a obtenu de la courageuse administration Française l'attribution, en 1957, de la mention "Mort pour la France"...
Une bien piètre consolation, quand le recul historique nous démontre que tous ces jeunes sont surtout morts ...pour RIEN, si ce n'est pour le bénéfice de quelques-uns, toujours les mêmes, qui ne méritent aucunement qu'on lève le petit doigt pour eux !

On en profite pour féliciter tous nos élus Alsaciens, passés et à venir, pour leur énoooooorme courage face au délicat dossier des Malgré-Nous : on attend toujours et encore un monument digne de ce nom qui rende hommage comme il se doit, à ces victimes dont le seul tort était d'être Alsaciens....
Et ce ne sont pas les quelques cérémonies organisées à la va-vite, le 25 Aout dernier, pour se donner bonne conscience, qui suffiront à reconnaître et honorer ces martyres, dont les corps oubliés, quelque part dans l'immensité des plaines Russes, réclament justice, respect et mémoire.

Car pouvons-nous, actuellement, nous permettre le luxe d'OUBLIER ?

Terminons sur ce poême magnifique de Maurice MAGRE, que la soeur de Georges, ô combien symboliquement, récitait à ses petits-enfants de Lautenbach :


Sans linceul, sans bouquet et sans inscription
Sans croix, sans grille en fer, sans pierre funéraire,
Ils dorment sous un tertre, au milieu des sillons.
Ils n'ont pour les étreindre et fermer leurs paupières,
Que la terre, leur mère, aux cheveux sans rayons,
Sa caresse d'argile, et son baiser de pierre;

Le clairon matinal ne les réveille plus :
Ils auront désormais pour chant et pour musique
Ce qu'au saule creusé, chante la vigne antique
Et ce qu'au pont désert, hurle le chien perdu ;

Ils n'ont pour compagnon des soirs mélancoliques,
Que le grillon errant sur leur humble talus ;
A quoi bon une tombe, avec sa croix dressée?
La fleur se sèche vite, et le marbre est trop lourd !

Vous vivrez, sous la terre anonyme, toujours,
O Morts ; vous aurez chaud, durant les nuits glacées :
Nous avons fait, avec la trame des pensées,
Des lits de souvenirs et des berceaux d'amour.

Lire la suite de Malgré-Nous, incorporés de force : hommage à l'Alsacien Georges KUSTER (25.10.1922 - 30.11.1943) de Lautenbach, qui aurait 100 ans ce jour.

56ème manifestation pour un monde meilleur ce Samedi 22 Octobre 2022 à Colmar

- aucun commentaire

Une petite centaine de manifestants honoraient une nouvelle fois ce samedi leur RdV hebdomadaire pour exprimer leurs revendications ;
En plus de la réintégration des soignants suspendus et de l'abrogation de l'obligation vaccinale, le thème de cette semaine était axé sur la problématique énergétique dont les citoyens seraient censés pâtir cet hiver ....
A ce titre, une halte symbolique a été prévue à la station Total Petite Venise ...où aucun carburant n'était d'ailleurs disponible !
Puis le cortège a sillonné le centre-ville, avec une halte débat et chant.

Lire la suite de 56ème manifestation pour un monde meilleur ce Samedi 22 Octobre 2022 à Colmar

Martyre de Lola : intervention ce jour à l'assemblée nationale de Eric PAUGET, député dans les Alpes-Maritimes

- aucun commentaire

"Mme la Présidente,
Je veux avoir une pensée pour Lola, victime d'un crime abominable.
En tant que député je me joins à l'émotion nationale, mais en tant que père je m'incline devant la douleur d'une famille brisée et inconsolable; l'horreur n'a pas de nom, la barbarie n'a pas d'excuse.
Mais si la pudeur aurait dû m'empêcher de poser cette question, la colère n'a pu m'en dissuader.
Monsieur le Ministre, elle s'appelait Lola elle avait 12 ans et elle avait toute la vie devant elle.
Mais par faiblesse de la République elle a vécu la douleur, la torture, la barbarie, en plein Paris.
Par le laxisme de votre politique d'immigration cette enfant a été martyrisée, violée, tuée par une clandestine qui faisait pourtant l'objet d'une obligation de quitter le territoire Français.
Le défaut d'exécution de ces décisions de justice rend votre ministère responsable de ces drames et je regrette d'avoir à vous l'imputer (...) "

(Toute l'intervention ici : https://twitter.com/EricPAUGET1 )

Lire la suite de Martyre de Lola : intervention ce jour à l'assemblée nationale de Eric PAUGET, député dans les Alpes-Maritimes

55è marche ...des gens heureux, ce Samedi 15 Octobre 2022 à Colmar

- 1 commentaire

Effectif (et météo) stabilisés pour cette nouvelle manifestation colmarienne, avec halte-débat en plein centre-ville qui a permis d'aborder des sujets comme le coût de la vie, le train de vie dispendieux de nos députés versus celui, raboté, de la classe moyenne ...
On notera comme toujours que des groupes parfois entiers de passants ainsi que de nombreux commerçants soutiennent chaleureusement le cortège !
Le circuit s'est achevé au kiosque de la place Rapp avec un émouvant choeur improvisé qui a interprété une nouvelle chanson (paroles ci-dessous) ....d'où le titre de cet article !
Sûrement les chanteurs du jour devront-ils encore attendre un peu avant ... de danser, mais semaine après semaine des vérités jusqu'alors esquivées commencent à pointer, les vraies questions émergent, les affirmations se font bien moins péremptoires. Et voilà que de concert, des médias se sentent subitement obligés de se justifier très maladroitement et à grand renfort de contorsions casuistiques : https://www.liberation.fr/checknews/transmission-du-covid-19-les-autorites-ont-elles-menti-sur-lefficacite-du-vaccin-pour-justifier-les-pass-sanitaire-et-vaccinal-20221014_JEAR5KU73RFNTPRDWQCLHSNZQE/


Cheknewsera bien... qui checknewsera  le dernier ! Car on a éhontément menti à l'opinion, et de plus en plus de voix s'élèvent pour demander des comptes : https://www.liberteresistance.fr/2022/10/transmission-du-virus-on-nous-aurait.html

Lire la suite de 55è marche ...des gens heureux, ce Samedi 15 Octobre 2022 à Colmar

Stade du Bannstein : des élus bénévoles sifflent la fin de la récré !

- aucun commentaire

A l'image d'autres dossiers laissés insouciamment en jachère lors du précédent mandat, la gestion du stade du Bannstein, propriété communale, ne fait pas exception : l'état déplorable du site a incité les actuels élus chargés de la Forêt à reprendre les choses en main !
Dépôts communaux anarchiques de matériaux, restes de bois, accessoires mécaniques et autres tas de palettes "oubliés" par d'anciens locataires indélicats, sont en cours de tri et d'enlèvement...
Laxisme aidant, la végétation avait également généreusement repris ses droits, et de conséquents travaux de fauche, tonte, élagage et broyage s'imposent et sont en cours de réalisation.
Le nouveau tracteur communal a été sollicité pour tous ces travaux, il est également mis à contribution pour aplanir les abords du terrain, qui à terme, seront parfaitement délimités : ceci pour permettre, ultérieurement, la mise en location de parcelles destinées à stocker le bois de particuliers, et autres. Dans des conditions contractuelles rigoureuses, s'entend !

La communication communale officielle, si tant est qu'elle existe, tardant désespérément à valoriser le travail particulièrement conséquent des bénévoles qui s'attellent à cette ingrate tâche de remise à jour, le blog lautenbachois.fr, toujours proche du terrain, tient ici à les remercier pour leur dévouement, au nom de tous les habitants adeptes d'un patrimoine communal bien géré et bien entretenu ! La chose est possible ...

Lire la suite de Stade du Bannstein : des élus bénévoles sifflent la fin de la récré !

54è manifestation citoyenne à Colmar ce Samedi 8 Octobre 2022

- aucun commentaire

Ambiance toujours survoltée et très rythmique pour le groupe d'une petite centaine de manifestants qui sillonne avec persévérance chaque samedi le centre-ville de Colmar ; cette semaine était dédiée aux médias, et à leur fâcheuse tendance à délivrer une information uniforme et de moins en moins crédible ...
A ce titre, une halte a été programmée, une nouvelle fois, devant les DNA, où un courrier a été déposé, pour demander que l'info concernant les manifestations reflète davantage la réalité, notamment au sujet des revendications hebdomadaires du cortège.
Puis un débat a eu lieu en centre-ville, notamment au sujet des effets indésirables largement sous-évalués et sous-médiatisés des injections proposées dans le contexte covid. Une passante a spontanément fait part au public des troubles occasionnés par les injections chez son mari, et un courageux jeune garçon de 12 ans a pris la parole pour évoquer les discriminations vécues par les non-injectés de sa génération durant la période covid ...

Lire la suite de 54è manifestation citoyenne à Colmar ce Samedi 8 Octobre 2022